Imprimer cette page
Publié dans Formations
Lu 2977 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le système d'évaluation à l'Université Amadou Hampaté BA comporte deux modes:

  • le contrôle continue.
  • les examens semestriels.

Chaque examen semestriel est suivi d'une session de rattrapage.
Pour une discipline donnée, la moyenne des notes des contrôle continu intervient pour 40% dans le calcul de la moyenne de l'étudiant; la note d'examens pour 60%.
Toute fois les notes de contrôle continu n’interviennent pas lors de la session de rattrapage.
Pour évaluer les performances de l'étudiant, le LMD prévoit un système de crédits. Ces crédits sont affectés aux U.E. et non aux composantes.
Le nombre de crédits attribués à une UE dépend de l'importance de l'UE et du volume horaire (cours magistraux, TD TP et TPE).
L'étudiant doit capitaliser 180 crédits pour obtenir une licence. Pour valider un semestre, il lui faut ainsi 30 crédits.
Pour obtenir 30 crédits des UE du semestre, une moyenne égale ou supérieure à 10/20.

  1. Sur les compensations:
    1. Compensation entre les composantes d'une UE:

Elle intervient lorsque l’étudiant obtient, dans une U.E donnée une moyenne égale ou supérieure à 10/20, en dépit de notes inferieures à la moyenne dans une ou plusieurs composantes de l’U.E.

Ce système de compensation est soumis à des conditionnalités. La note à compenser pour certaines disciplines fondamentale ne doit pas se situer en dessous d’un certain seuil fixé par le département ou la faculté.

L’existence d’une grande amplitude entre deux notes e composantes peut être un obstacle à l’application de la compensation.

Lors de la session de rattrapage, la compensation n’intervient au sein de l’U.E que lorsque l’étudiant a repris toutes les disciplines nécessaires (les matières évaluées lors de la session << normale >> pour lesquelles ses notes sont inférieures à 10/20).

  1. Le Système de compensation entre U.E.

Le système de compensation joue entre U.E. de même valeur d’un même semestre. La compensation ne peut pas donc se faire entre une UE fondamentale et un UE complémentaire ou optionnelle. Elle ne peut pas être annuelle : une UE du premier semestre ne peut compenser un UE du deuxième semestre.

La compensation est soumise à des conditionnalités :

La note à compenser, pour certains UE fondamentales, ne doit pas se situer en dessous d’un seul fixé par la structure pédagogique. L’existence d’une amplitude entre deux notes (01 et 19/20 ; par exemple) peut être un obstacle à son application.

Dans le cadre d’une session de rattrapage, la compensation ne peut intervenir que lorsque l’étudiant à repris toutes les discipline nécessaires de l’UE non validée. Par exemple, un étudiant devant reprendre un UE comportant trois matières est tenu de reprendre les deux matières pour lesquelles il n’a pas obtenu 10/20. S’il choisit de ne reprendre qu’une seule de ces matières, la compensation ne peut plus intervenir.

  1. Passage en classe supérieure :

Le passage en classe supérieure est automatique pour l’étudiant qui totalise 60 crédits (soit 30 crédits par semestre). Toutefois les étudiants qui totalisent au moins 70% des crédits (= 42 crédits) sont autorisés à s’inscrire en classe supérieure.

L’étudiant de L1 ou de L2 bénéficie, sans restriction aucune de ces dispositions. Il ne peut pas cependant  s’inscrire en L3 en comptabilisant des « dettes » (UE à reprendre) en L1 et en L2. En d’autres termes l’étudiant inscrit en licence peut avoir des dettes en L1 ou en L2. Il ne peut pas avoir des dettes en L1 et L2.

L’étudiant ne bénéficie de la note obtenue dans une UE que pendant l’année académique en cours. Par exemple, un étudiant de L2 qui doit reprendre une UE de L1 est obligé de subir les épreuves e toutes les disciplines composant l’UE non validée.

EN MASTER : Ne peut s’inscrire en Master 1 que l’étudiant qui a la licence (L3). Le passage en M2 est autorisé pour tout étudiant qui a obtenu 60 crédits ou au moins 70% des crédits (= 42 crédits).

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 14:13
therali

Salut mon nom est Ali THERA et je suis le directeur créatif sur SANKESOFT. Les langues ne diffèrent que par leur grammaire, leur prononciation et leurs mots les plus courants. il pensait. Ce ne fut pas un rêve. Sa chambre, une salle proprement humain même si un peu trop petit, était paisiblement entre sa prononciation quatre murs familiers

Site internet : uahb.sn